fonctionnement d'un défibrillateur cardiaque
blog

Fonctionnement d’un défibrillateur cardiaque : que faut-il savoir ?

Almas Team

Toute personne, même hors personnel médical, peut utiliser un défibrillateur pour sauver une vie.

Utiliser un défibrillateur nécessite de comprendre le fonctionnement d’un défibrillateur cardiaque ainsi que quelques gestes simples pour garantir à la victime les meilleures chances de survie. Savoir comment réagir dans ce genre de situations vous évitera de céder à la panique.

 

 

Comment utiliser un défibrillateur ?

Toute personne, même hors personnel médical, peut utiliser un défibrillateur pour sauver une vie. L’appareil guide l’utilisateur lors de toutes les étapes de la réanimation. Dès que l’appareil est mis en marche, il effectue un test d’autocontrôle.

 

 

Fonctionnement d’un défibrillateur cardiaque : 5 étapes clés

  • La mise en marche de l’appareil

Ouvrez le capot du support contenant le défibrillateur. Récupérer l’appareil et déposez-le près de la victime, idéalement au niveau de son oreille gauche. Certains appareils s’allument automatiquement lors de l’ouverture du capot. Autrement, appuyez sur son bouton marche/arrêt. Il émet alors un son ou un signal lumineux. Des messages vocaux vous accompagnent ensuite dans les différentes étapes d’utilisation de l’appareil.

  • La préparation de la victime et la connexion des électrodes

Enlevez ou coupez les vêtements recouvrant la poitrine de la victime. Sortez alors les électrodes, connectez-les aux câbles et collez-les au niveau des emplacements recommandés. Connectez enfin le câble au défibrillateur.

  • L’analyse du rythme cardiaque

Il est possible que l’analyse se lance automatiquement. Si ce n’est pas le cas, appuyez sur le bouton d’analyse. Quand le défibrillateur vous le demande. Ne touchez surtout pas la victime pendant le processus et arrêtez tout geste de secours. À l’issue de l’analyse, si le rythme de la victime nécessite un choc électrique, le défibrillateur s’en charge automatiquement.

  • Le choc électrique

L’appareil vous indiquera toujours si un choc est nécessaire avant sa mise en charge. Il est important d’écouter et de respecter scrupuleusement les recommandations de l’appareil. Dès qu’il vous le demande, appuyez sur le bouton pour choquer la victime et poursuivre la séquence de chocs.

  • L’extinction de l’appareil

N’éteignez l’appareil que lorsque le médecin des services de secours vous le demande et n’enlevez en aucun cas les électrodes avant son arrivée. Si le défibrillateur indique à l’étape 3 qu’aucun choc n’est nécessaire, ne les enlevez pas non plus : poursuivez les gestes de secours si la victime ne respire toujours pas.

 

 

Dans quel cas utiliser un défibrillateur ?

Le défibrillateur doit être utilisé lorsqu’un arrêt cardiaque est constaté. L’arrêt cardiaque soudain (ACS) intervient sans aucun signe indicateur ressenti par la victime au préalable. Il peut toutefois arriver que la victime se plaigne d’étourdissement ou d’accélération du rythme cardiaque. Le témoin d’un arrêt cardiaque pourra le détecter si les symptômes suivants sont présents :

  • La victime tombe et perd connaissance,
  • La victime ne réagit plus. Il est important de lui parler, de la stimuler par les épaules, de l’appeler à haute voix, de lui demander d’ouvrir les yeux ou de serrer la main afin de s’assurer de sa perte de connaissance,
  • La victime ne respire plus, ou alors sa respiration est inefficace, irrégulière, bruyante ou lente. Pour cela, il faut vérifier si son ventre se soulève et essayer d’écouter sa respiration.

 

 

Fonctionnement d’un défibrillateur cardiaque : les vérifications

De manière autonome, le défibrillateur effectue régulièrement des tests automatiques pour s’assurer que l’appareil est toujours opérationnel.

Il vous suffit simplement de vérifier périodiquement que le défibrillateur clignote bien en vert (cela peut varier selon les modèles). Cela indique son parfait état de fonctionnement.

S’il détecte la moindre anomalie, l’appareil émettra un fort signal sonore de manière répétée. Un voyant rouge clignotera ensuite (peut différer selon les modèles) pour indiquer que l’appareil nécessite un entretien.

Vous devrez néanmoins vous assurer de la date de péremption des électrodes et de la batterie.

 

 

Un défibrillateur peut-il être utilisé sur un enfant ?

En principe tout DAE peut être utilisé sur des enfants de plus de 8 ans et/ou pesant plus de 25 kg. Les enfants n’appartiennent généralement pas aux groupes à risque d’arrêt cardiovasculaire.

Néanmoins, dans de rares cas, les enfants peuvent subir un arrêt cardiovasculaire. La machine procède à l’analyse du rythme cardiaque. Il est donc impossible d’utiliser l’appareil par erreur ou de manière mal intentionnée.

 

 

 

 

Partager